La gazette des registres BMS

 

 

Note : Le texte est reporté dans son intégralité.
Les mots du registre qui n'ont pas pu être transcrits (vétusté , écriture du curé ,...) sont remplacés par des points (.....?)

 

 

Collonge les Bévy (Côte d'Or) 1658 : la voûte s'écroule
Le sol se dérobe sous leurs pieds : quatre morts
Le 12 aoust jai entere Claude Thomasset fils Mathias soulz la ruine dune muraille de la voute thumbant aiant fait creux
Le mesme jour et semblable mort Arbine Druillet femme a Emilan Janvillier ( ... ) de Collonge sans aucuns sacrement
Le jour St Barthelemy ensuivant de mesme mort sans sacrements Charlotte BOSSU femme de Jean NOYREAU de Collonge et le troisième septembre de la mesme ruine Simonne Lhommec femme a Nicolas Buissan de Collonge morte a lhopital
 
 
 
Asnois (Nièvre) 1668 : la bénédiction "d'Estiennette"
Cejourdhuy mardy dixhuitieme septembre mil six cens soixante et huit Je Prieur Curé d'Asnois soubsigné suivant la permission a moÿ donnée par monsieur le grand vicaire du diocese de Nevers comme il est porté par sa lettre en datte du 30eme aoust dernier signee Leclerc, ay donné la bénédiction a la grosse cloche de cette paroisse, laquelle a esté nommée Estiennette par hault et puissant h(onneste ?) messir Roger de Blanchefort chevalier seigneur baron d'Asnois et autres lieux, lieutenant colonel au Regiment de Navarre et par haulte et puissante Dame Dame Estiennette Olivier vefve de hault et puissant seigneur messire François de Blanchefort en son vivant chevalier seigneur dudit Asnois et ce es presences de venerable et discrette personne M(essi)re Jean Jacques Foutier prestre curé de Cancis Villiers sur Yonne soubsigné et de venerable et discrette personne M(essi)re Jacques Charron prestre curé de Breves soubsigné, de vénérable et discrette personne M(essi)re Michel Billard prestre curé de Monceaux le Comte, (*) de noble Christophe Bessin advocat en parlement et lieutenant de la chastellenie de Clamecy aussy soubsigné et de plusieurs autres M(essi)re Michel Bidan, d' Edmé BOSSU praticiens dem(euran)ts au dit Asnois et de plusieurs autres particuliers habitans dudit Asnois
(*) de m(essi)re Jehan de Nohan bailly dudit Asnois,de m(essi)re Pierre Gash procureur f… ? dudit Asnois
 
Suivent plusieurs signatures dont celle d’Émé BOSSU
 
 
Billy Chevannes (Nièvre) 1733 et 1786 : l'évêque se fâche
- paroisse de Chevannes Gazeau : "nota" de Monsieur le curé desservant cette paroisse au cours du mois de mai 1786 -
Après plusieurs ordonnances qui n'ont pas été suivies rendues par Monseigneur l'évêque, pour engager les propriétaires à faire les réparations nécessaires à l'église qui menace ruine, Elle a été définitivement interdite le dix may et le service paroissial transféré à Billy comme la paroisse la plus prochaine
- paroisse de Billy : 
Pendant l'Impression de nôtre préfent Mandement, on a diftribué une Füeille, fans nom d'Autheur, ni d'Imprimeur qui paroit imprimée à Nevers le 13 Décembre dernier & qui porte pour Titre Mémoires pour relever le commerce. Ce Mémoire propofe au Public la pratique d'une Ufure très manifefte & contient des Maximes contraires, non feulement à l' Ecriture, & à toute la Tradition, mais encore aux Ordonnances de nos Rois.
C'EST POURQUOY, Nous deffendons à tous nos Diocézains fous les peines de droit, non feulement d'en fuivre les Maximes, mais auffi de lire ou de retenir ledit Mémoire. DONNE' à Nevers en nôtre Palais Epifcopal.le 17 janvier 1733
CHARLES, Ev. de Nevers
par Monfeigneur DREU
 
 
 
Busseaut (Côte d'Or) 1707 - 1710 : privée de pasteur
Archiprêtré de Duesme pour l'année 1710
Le présent registre contenant deux feuillets doit servir pour registrer les baptêmes mariages & sépultures, qui seront faits pendant l'année 1710 seulement dans la paroisse de Buxeau
Contrôlé à Autun le deuxième septembre 1709 Reçu pour demy droit
La paroisse ayant esté destituée de Pasteur à cause de la modicité du revenu de la charge des cérémonies depuis le vingtième septembre de l'année 1707 jusqu'au premier de l'an 1710 les registres ont esté payer mais les actes de ce qui s'y est passé se trouvent à Mauvilly à St Germain ou à Bellenod ainsy ce qui suit est de l'année 1710 pendant le temps de messire Henry Torlot curé de la ditte paroisse
 
 
 
Glanon (Côte d'Or) 1739 : on a rebâtie l'église
Bénédiction de l'église de Glanon
Le vingt deux janvier mil sept cent trente neuf Maître Claude Antoine Rossigneux prêtre et curé d' Auvillars et de Glanon son anexe muny des pouvoirs de Monseigneur lillusistrime et reverendissime eveque du Comté de Chalons en datte du huit janvier de la même année signés François eveque et comte de Chalon scellés du sceau de ses armes et contre signés par Monseigneur Gandet pretre et secretaire pour la bénédiction de l’église de Glanon sous invocation de St Marcel nouvellement rebatie assistés des venerables pretres et curés François Martin ancien curé dudit lieu de Jean Baptiste de Ma(rin) curé de Bagnot de Pierre le Roy vicaire de Bon(encontre) du reverend pere Antoine d'Auxonne religieux cap(....) de Seurre avons procedés à la benediction de la dite Eglise et du cimetiere suivant les ceremonies pa(....) dans le rituel et avec les solennités requises en [ tel ] cas en presence de haut et puissant seigneurs Messire Aimé Marie Gontier chevalier m(...) d'auvillars premier lieutenant de Roy de Bourgogne Seigneur dudit lieu et de Dame Madame Caterine Hipolite de Brisay son épouse des sieurs Adrien bourgeois audit lieu Pierre (...) marchant à Seurre Jaque Baudin fabricien de la dite paroisse Jean Batiste Michot recteur décolle à (...) François Trullard habitant du dit lieu et en presence des autres habitans de laditte communauté Jaque Baudin ayant declarés ne scavoir signer de ce enquis. à Glanon ans et jours que dessus et come il n'y a place pour nous nous empruntons la feuille presente.
Signé Antoine d'Auxonne cap communauté à Seurre, Gontier d'Auvillars, Le Roy ptre vicaire à Bonnemontre, Brisay d'Auvillars, Savenot(?), François Trullard, de Marin Curé de Bagnot, Adrien, Martin ancien curé d'auvillars et Glanon annexe, Rossigneux curé d'auvillars et glanon annexe.
 
 
 
Arc-sur-Tille (Côte d’Or) 1707 : parrain fêtard
Jacques fils de Pierre Marilié manouvrier a …. et de Marie Janvier ses père et mère légitimes a été baptisé par moi soussigné ce jourd’hui 24 juillet 1707 veille de St Jacques a eu pour parrain Jacques Brullebaut marguilier choisi pour cet effet à la place de Louis Briseville qui etant interrogé des principaux points de la doctrine chretienne contenue au catechisme n’a pu y repondre comme par exemple le sacrement de batême , ce que c’est qu’un chretien , ce que c’est que la sainte Trinité témoins ledit parrain et François Dumont , de plus il a dit qu’il pronerait la fete et danse l’année prochaine quand meme elle lui devait couter dix écus. Marraine Marguerite Véronfle
Durand curé
 
 
 
Sombernon (Côte d'or) 1785bénédiction de la cloche
Six Juillet L’an mil sept cent quatre vingt cinq , après midy , dans l’Eglise de Sombernon en présence de Mr Bernard Rameau m .. du susdit lieu et de Delle Jeanne Rameau sa niece je soussigné prêtre curé ai béni en honneur de St Joseph une Cloche pour l’Eglise dususdit lieu. les dits Sieur et Demoiselle Rameau ont comparus pour Mr de Vichy et Mde de Sainte-Segros dont les noms , sur-noms et qualités se trouvent écrits tout au long sur la Cloche qui pese 1666 livres
Gaudet curé de sombernon
 

 

Flavigny sur Ozerain (Côte d’Or) 1700 : une place à léglise
Monsieur
Une lettre de Monseigneur l'Archeveque d’Arles par laquelle il me prie d'entrer dans ses veües et d'accorder à Monsieur Le Cointe et à Madame de Souhé la place qu'il croit leur
appartenir comme héritiers des fondateurs de votre église comme cest un prélat d'un merite tres distingué et que j’honore parfaitement et qui est abbé de Flavigny J'estime que vous ne devés pas faire difficulté d'accorder a Mon(sieur) et a Mad(ame) Desouhé ce quils demandent. Je désire que vous en usiés ainsi en attendant la première visite que je souhaite de faire à Flavigny je suis tout veritablement Monsieur comme votre affectionné serviteur
Gabriel E d’Autun
A Dijon ce 7e Juillet 1700
Monsieur
a Monsieur le Curé de Flavigny
a Flavigny

 

Flavigny sur Ozerain (Côte d’Or) 1688 : collyre pastoral

Remède contre la fluxion des yeux

Faire cuire un œuf frais du jour le partager par le milieu oster le jaune mestre entre les deux blancs gros comme le petit bout du 2eme doigt de co..? rose blanche et une fois autant de sucre candi. Les lier avec du fil et mettre faire infuser le tout pendant 24 heures dans un verre d'eau de Ste Reyne ou d'autre eau de fontaine tres pure.

Ensuite se servir de la dite eau et en mettre de temps en temps sur ses yeux avec le bout du doigt du milieu trempé dedans ce remède est infaillible

 

 
Dijon (Côte d'Or) 1789 : abjuration et renonciation de l’hérésie
Ce jourd'huy trois juillet mil sept cent quatre vingt neuf je soussigné doyen curé de cette église , ay reçu en l’église catholique apostolique et romaine et à la communion des fidèles par l abjuration solennel des censures Richard Knowles né à Londres agé d environ vingt ans après qu il eut prononcé publiquement et à aute voie la profession de foy le quel est dans le rituel en témoignage de sa renonciation de l'heresie de Luther dans la quel il a été né et élevé en foi de quoi j'ai fait le présent acte après quoi les cérémonies du baptême lui ont été suplée en présence du chapitre de l eglise , lequel a eu pour parrain haut et puissant Messire Barthelemy philippe felix Fyot Marquis de Lamarche officier aux gardes représenté par Me Marechal prêtre de la congrégation professeur en théologie au seminaire de Dijon et pour marraine haute et puissante dame Madame Judith Joly de La Borde epouse de haut et puissant seigneur messire Jean Fyot de Lamarche comte de Dralley marquis de Lamarche seigneur de Neuilly , Senesey , Clemencey et représentée par haute et puissante dame Madame Marie Magdeleine Fyot de Lamarche de Neuilly epouse de haut et puissant seigneur Messire Pierre François Alment Marquis de Champied Seigneur de Bouchet Maistre de camp de cavalerie , chevalier de l'ordre royal et militaire de St Louis
Signé : Richard Félix Désiré Knowles,   Marie Magdeleine Judith Fyot de Lamarche de Neuilly Allemand Champied
Claude François Désiré Marechal ptre de l'oratoire,  Brion doyen curé
 
 
 
Belleneuve (Côte d’Or) 1681 : fille de plusieurs pères inconnus
Michelle fille de plusieurs pères dont le véritable est inconnu et de Marie Lebeau sa mère naquit et fut baptizée le douziesme de feuvrier et eut pour parrain françois chabert lab. a Belleneuve & Michelle fille de Maurice Besancenot recteur d Ecole aud lieu
 
 
 
Chamblanc (Côte d’Or) 1746 : on a cambriolé l'église.
Onze feuvrier mil sept cent quarante six l'Eglise de N. D. de Chamblanc a été volée nuitaement, les voleurs y ont entrés par une fenêtre du cotté de (…) proche proche la Chaire ils on levés quatre serrure pour faire leurs vols 
J B Vermot curé, P Cottain
 
 
 
Premeaux (Côte d’Or) 1759 : leur mariage est enfin reconnu par l’ église dix ans plus tard
Le onze juillet mil sept cent soixante neuf ayant reconnu l'empêchement de quatrième degré de consanguinité entre Claude BOSSU vigneron à Comblanchien et Jeanne GIRARD fille de Claude GIRARD vigneron au dit lieu et obtenu la dispense de l'évêque sur le dit empêchement comme de la publication des bans en la date du vingt neuf juin mil sept cent soixante neuf signée de V.al de Villette? vicaire général, moy Lazare Gantard curé de Prémeaux ay réhabilité le mariage du dit Claude BOSSU et de la dite Jeanne GIRARD fait entre eux en face de léglise le 21 novembre 1759 en présence de François Girard oncle de la dite Jeanne vigneron audit Comblanchien d'Henry Gille cousin de ladite Jeanne de Claude Estienne père de Claude Etienne fils tous vignerons audit lieu soussignés »
 
 
 
  
Asnois (Nièvre) 1716 : le pressoir de la veuve GUERAULT prend feu.
La veuve Guerault est née "BOSSU Jacquette"
Mention marginale sur le registre d'état civil de 1716 : La nuit du quatre au cinq du mois de may mil sept cent seize le feu sestant pris dans le pressoir de la veuve GUERAULT a consumé dix neuf maisons et granges en moins de trois heures-
Paraphé de moy prieur curé d'Asnois
Signé Gestat
 
 
 
Flavigny sur Ozerain (Côte d'Or) 1697 : copule illicite
Ce jourd huy huitième janvier 1698 Marie Manon mariée le 8 janvier 1697 à Jean Moyse lab(oureur) après avoir pris le serment d'elle a déclaré que l'enfant qu'elle a mis au monde le neuvième dudit mois de janvier 1697 venoit d'une copule illicite et l’avoit eu avec Marc Perdu lab(oureur) a Epermaille cousin germain dudit Jean Moyse Comme elle lavoit desias déclaré à la sage femme et a tous les assistants dans les douleurs de lenfantement et comme il resulte de lad(ite) copule illicite un empeschement dissicant a leur mariage elle consent qu'il soit cassé par Mons(eigneur) lofficial d'Autun et déclaré nul et que les parties soient mises en liberté de convoler en d'autres noces. Fait à Flavigny en présence dud(it) Jean Moyse de Jean Moyse Pion d’icelly de François Manon père de lad(ite) Marie Manon de maitre Philibert Brenot cons (eiller) du Roi assesseur en la mairie de Flavigny de Marc Landrot marchand aud(it) Flavigny témoins soussignés Lesd(tis) Manon père et fille ni lesd(dits) Moyse père et fils ne signent enquis
Signé : Brenot, Landrot, Baudenet curé de Flavigny